Archives du mot-clé pointes

Danser c’est bien, danser équipé, c’est mieux !

Pour vivre correctement sa passion, il est indispensable de bien s’équiper. Chez Body Langage, on veille au grain pour vous proposer des tenues et articles de danse de qualité sans vous ruiner. Embarquez dans cette merveilleuse aventure qu’est la danse et comptez sur nous pour vous aider à atteindre vos objectifs.

deux danseuses
https://www.flickr.com/photos/julien_ortet/18389314665/

Continuer la lecture de Danser c’est bien, danser équipé, c’est mieux ! 

Maude Sabourin : un physique et du tempérament -2

Dans notre précédent article, nous commencions à vous raconter l’histoire de Maude Sabourin, première soliste des Ballets de Monte-Carlo. Si aujourd’hui la jeune femme grimpe fièrement sur ses pointes en arborant un physique puissant et affûté, cela n’a pas toujours été le cas.

La ballerine des Ballets de Monte-Carlo, Maude Sabourin.
La ballerine des Ballets de Monte-Carlo, Maude Sabourin.

La chance de rencontrer un mentor

Dans l’interview publiée dans le magazine Code Sport Monaco, on apprend que la Québécoise au large sourire n’aimait pas uniquement la danse. Petite, elle fréquentait les parquets de basket-ball, les terrains de foot et les pistes d’athlétisme. Une sportive dans l’âme, donc, qui se réfugiait souvent dans les sapes de son grand-frère plutôt que dans une tenue de danse. Au grand désespoir de sa mère.

De fil en aiguille et alors même qu’elle étudiait la danse, celle qui aimait le travail du corps et l’expression par le geste a fait sa place dans une troupe montréalaise. Ses rêves brisés de danseuse de classique ? En stand-by.

Puis en 2006, alors qu’elle rend visite à un ami engagé dans la troupe monégasque, on lui propose de montrer de quel bois elle se chauffe. « J’ai dû mettre des pointes, je m’étais tiré les cheveux pour faire la vraie fille, comme une petite ballerine, et je suis tombée dès le premier jour (rires) », se souvient-elle. Résultat ? Banco. La voilà catapultée au pays du prince et de l’image lisse. Un dépaysement, pour le garçon manqué du Canada.

Loin de ses parents pour la première fois, elle doit construire de nouveaux repères tout en se bonifiant sur le pan classique. Sa relation profonde et riche avec Jean-Christophe Maillot, danseur et chorégraphe des Ballets de Monte-Carlo, l’y a aidée. Une relation « père/fille », comme elle dit. « Il m’a toujours prise sous son aile », raconte-t-elle. Un professeur qui croit en son élève, quel meilleur moyen d’évoluer ?

Ce n’est pas terminé ! Quel rôle particulier le physique atypique de Maude Sabourin lui a-t-il permis d’incarner ? On en parle vite sur Body Langage. Restez connecté !

Maude Sabourin, compte instagram.

Maude Sabourin : un physique et du tempérament -1

« thefitballerina ». Ça vous dit quelque chose ? C’est le pseudo Instagram de Maude Sabourin, première soliste des Ballets de Monte-Carlo. La jeune femme aux 29 printemps ne rentre pas vraiment dans le moule-type de la ballerine. Elle revendique son physique androgyne et musclé.

La danseuse a fait une force de ses attributs naturels a priori non conformes, là où, pourtant, certains lui prédisaient le pire. À la rédaction de Body Langage, c’est tout ce qu’on vous souhaite : trouver votre propre manière d’atteindre vos objectifs, que ce soit en chaussons de danse ou plus généralement, dans la vie.

Les clichés ont la peau dure, tout comme Maude Sabourin

Depuis 2010, Maude Sabourin évolue comme première soliste sous la direction de Jean-Christophe Maillot, directeur artistique des Ballets de Monte-Carlo. La demoiselle a quitté son Québec natal il y a onze ans pour s’installer en principauté. On peut dire qu’elle a réellement découvert l’univers des pointes à ce moment-là.

Maude Sabourin est issue de l’École supérieure de ballet contemporain de Montréal. Alors en classique, elle n’y était pas vraiment. Il a fallu se familiariser avec la tenue de danse de la ballerine mais aussi apprivoiser la finesse et la grâce du geste qui vont avec, malgré un corps tout en puissance.

Dans une interview accordée au magazine Code Sport Monaco, la québécoise raconte que « ça peut devenir complexant parce qu’on passe notre journée en tenue moulante devant un miroir, à nous regarder, à voir ce qui ne va pas. Mon physique un peu androgyne, qui n’était pas assez féminin, pas assez ci ou ça, trop musclé, m’a longtemps complexée. » On apprend aussi que ses professeurs de danse canadiens lui prédisaient tout sauf de devenir une danseuse classique, brisant du même coup ses rêves de petite fille.

La suite de l’histoire de Maude Sabourin dans le prochain article de Body Langage ! Suivez notre page Facebook pour ne rien manquer de notre actualité.

Chouchoutez vos pieds, même en hiver -1

On vous voit faire. Le justaucorps clinquant et les chaussons de danse affûtés, vous dansez toute l’année. Avec passion au cœur et parfois, douleurs au corps, tout de même. Chez Body Langage, c’est aussi avec passion que nous choisissons scrupuleusement les tenues de danse que nous vous proposons. Et c’est avec bienveillance que nous avons envie de prendre soin de vous, afin de continuer de nous émerveiller devant vos prouesses.

Groupe de jeunes gens formant un cercle avec leurs mains et leurs pieds.
https://pixabay.com/en/users/vait_mcright-327613/

Continuer la lecture de Chouchoutez vos pieds, même en hiver -1 

Comment entretenir mes pointes de danse ?

Les pointes usées, histoire récurrente des danseuses de classique. Ces accessoires indispensables montrent rapidement les effets du temps et surtout, de la pratique. Si vous ne le savez pas, apprenez que ces petits bijoux si précieux, à choisir avec précaution dans votre boutique de tenues de danse, ne se lavent pas. Et pourtant, qu’est-ce qu’on transpire dedans, et qu’est-ce qu’on leur fait subir !

Pointes de danse usées.
https://www.flickr.com/photos/melalouise/

Continuer la lecture de Comment entretenir mes pointes de danse ? 

Retrouvez les produits Capezio sur Body Langage

En parcourant les pages de votre boutique de tenues de danse, vous pourrez apprécier le large choix de produits dont elle dispose. Lorsque le corps est souvent mis à l’épreuve gracieuse mais difficile de la danse, on aime choisir des justaucorps de danse et autres demi-pointes adaptées. Parmi les marques proposées dans votre boutique en ligne, vous avez peut-être remarqué Capezio, ce nom aux sonorités italiennes.
La rédaction de Body Langage s’est penchée sur son histoire.

Pointe de danse de la marque Capezio.
https://www.flickr.com/photos/tluc/

Continuer la lecture de Retrouvez les produits Capezio sur Body Langage 

Avez-vous pensé à vos pieds ?

Dans la vie quotidienne, mais encore plus lorsque l’on pratique le classique, il faut avoir des pieds impeccables. Sinon, comment bien porter ses chaussons de danse ? Chez Body Langage, votre spécialiste en tenue de danse à Nice, nous avons fait quelques recherches afin que vous soyez au top sur vos pointes.

C’est leur pain quotidien, ces deux petits outils trimbalent l’ensemble de notre corps. Avec leurs vingt-huit os, leur trentaine d’articulations, leur collection de ligaments, de nerfs et de vaisseaux sanguins, ils portent une lourde charge. Très soucieuse du bien-être de cette partie du corps souvent négligée, l’Union française pour la santé du pied (UFSP) organise chaque année la journée nationale de la santé du pied pour instruire le public. La 14e édition se tiendra le 9 juin 2016 et des actions de préventions auront lieu partout en France.

Pieds nus mouillés.
https://pixabay.com/fr/users/jackmac34-483877/

Dans un premier temps, l’UFSP conseille de porter des souliers qui respectent l’anatomie du membre. Veillez à ne pas trop abuser des escarpins qui écrasent les doigts de pied ou encore, évitez de porter des chaussures trop lâches. Il en va de même avec vos pointes, veillez à serrer correctement vos rubans afin de maintenir le pied dans l’axe de la cheville. Il en existe en satin, en coton et certains sont dotés d’un empiècement élastique qui réduit notablement la pression exercée sur les tendons d’Achille.

Concernant l’hygiène de vos petons, il s’agit de les laver soigneusement chaque jour, sans leur donner de bains trop prolongés pour autant. Surtout, prenez l’habitude de bien les sécher, notamment entre les orteils pour éviter l’apparition de verrues et autres mycoses. Pour les danseuses et danseurs aux doigts de pied sensibles, optez pour des protège-orteils en gel. Il suffit de les découper à la bonne longueur. Vous trouverez également une pléiade d’accessoires de danse tels que les embouts en mousse ou en silicone pour moins souffrir sur vos pointes.

Enfin, avoir de jolis pieds passe nécessairement par deux soins indispensables à renouveler régulièrement : le gommage et l’hydratation. Lorsque vous gommez vos pieds, insistez sur les callosités mais pas trop, pour ne pas fragiliser la peau souvent mise à rude épreuve par votre discipline. Appliquez ensuite une crème hydratante sur un épiderme bien séché. L’occasion est parfaite pour vous offrir un massage relaxant, très important pour les terminaisons nerveuses.

Quelques conseils pour bien entretenir ses pointes

La pointe c’est l’emblème de la danseuse étoile, mais acheter ses pointes de danse est un véritable investissement. Aujourd’hui la rédaction de Body Langage, votre boutique de tenue de danse, vous donne quelques trucs et astuces pour bien entretenir vos pointes de danse et les faire durer le plus longtemps possible.

pointes
https://www.flickr.com/photos/kryziz/

Continuer la lecture de Quelques conseils pour bien entretenir ses pointes