Archives du mot-clé ballet

La ballerine des Ballets de Monte-Carlo, Maude Sabourin.

Maude Sabourin : un physique et du tempérament -3

Vous avez loupé les articles 1 et 2 sur la vie de Maude Sabourin, première soliste des Ballets de Monte-Carlo. Offrez-vous une petite séance de rattrapage. Découvrir le parcours d’une figure de la danse classique, en voilà une inspiration pour vous, artistes en tenue de danse. Un parcours un peu atypique, à la Misty Copeland, plein de force et de détermination.

I am gonna miss this Italian! @gabrielecorrado #throwback #fitballerina #pointeshoes #forsythe #rehearsal #newsleep

A photo posted by Maude Sabourin (@thefitballerina) on

Transformer ses différences en atouts

Maude Sabourin, Québécoise de 29 ans, est devenue première soliste à Monaco en 2010. Elle s’est bonifiée auprès de Jean-Christophe Maillot, chorégraphe de talent dont la réputation internationale n’est plus à faire. Plusieurs enjeux de taille attendaient la jeune femme. Travail sur pointes après plusieurs années de danse contemporaine avec le Jeune Ballet du Québec et la troupe des Grands Ballets Canadiens ; et travail sur la finesse que l’on attend d’une ballerine alors qu’on a un corps musculeux et un petit côté garçon manqué. Mais tout cela, lorsqu’on nous fait confiance et qu’on est animé par la passion, on le dépasse.

Elle incarne la nourrice dans Roméo et Juliette, la belle-mère et les sœurs de Cendrillon, la mort dans Faust, Her majesty of the night dans LAC et Carabosse, dans La belle au bois dormant. Ce dernier rôle : une prouesse. Elle est la seule femme à avoir incarné ce personnage, originellement composé pour un homme.

Thanks carabosse… i had a blast! #sleepingbeauty #ballerinalife #carabosse #performance #ilovemyjob

A photo posted by Maude Sabourin (@thefitballerina) on

« J’ai décidé d’en faire un atout. Oui je suis androgyne, mais je peux faire ça et ça avec mon physique, je peux tout faire. J’ai décidé de le transformer en force», explique-t-elle. « J’ai porté des filles, des mecs […] L’image de la danseuse ne va pas avec la musculation que je fais, mais ça me permet de sauter plus haut, courir vite, de gagner en tout, en fait. »

Et de conclure : « Même si tu n’as pas le physique idéal, les capacités typiques de la danseuse classique, tu peux y arriver. La danse évolue et les mentalités devraient évoluer aussi. » À bon entendeur-danseur en manque d’inspiration…

Mikelart : l’art du bijou fait main

Chez Body Langage, on habille vos corps affûtés avec des tenues de danse variées qu’on choisit scrupuleusement. Aussi, on chausse vos pieds talentueux avec des demi-pointes et pointes de qualité. Mais on sait que le style du danseur ne s’arrête pas là. Il se lit dans ses gestes, ses attitudes, ses vêtements et autres accessoires, aussi subtils soient-ils. Et pour sublimer votre passion du ballet, du flamenco ou encore du hip-hop, nous avons opté pour les bijoux Mikelart.

Pendentif danseuse en arabesque, Mikelart.
Pendentif danseuse en arabesque, Mikelart.

Continuer la lecture de Mikelart : l’art du bijou fait main 

Body Langage, fournisseur officiel de l’opéra de Nice

Body Langage passe un cap en devenant le fournisseur officiel de l’opéra de Nice. Le fruit du travail de l’équipe de la boutique boulevard Raimbaldi s’est laissé cueillir par le ballet niçois, pour cette année et peut-être les prochaines. C’est l’occasion d’en savoir un peu plus sur le parcours du magasin de tenues de danse et de sa fondatrice, Évelyne Molineri.

Façade de l'opéra de Nice.
https://www.flickr.com/photos/mistinguette18/

Continuer la lecture de Body Langage, fournisseur officiel de l’opéra de Nice 

Devenir une étoile (4/4)

Photographie d'époque montrant la danseuse étoile Anna Pavlova.
https://www.flickr.com/photos/plaisanter/

Dans cette dernière partie de la chronique consacrée aux étoiles du ballet de l’Opéra de Paris, nous continuons de vous révéler le destin de certaines d’entre elles. Retrouvez la première, la deuxième et la troisième partie en visitant notre site de tenues de danse.

Continuer la lecture de Devenir une étoile (4/4) 

Devenir une étoile (3/4)

Chaque étoile à son propre style et montre qu’il n’y a pas qu’un seul chemin pour exprimer à la perfection une émotion. Même si la codification de la danse classique reste très stricte, elle n’en reste pas moins une expression sincère et élégante des tourments humains. Chaque élément, chaque fibre du danseur sont travaillés pour améliorer la fluidité des gestes.

Body Langage se propose de continuer cette chronique sur le titre émérite de danseur étoile. Retrouvez les autres articles en cliquant sur les liens suivants : première partie, deuxième partie.

Photographie d'une danseuse de ballet semblant voler.
https://www.flickr.com/photos/panacheart/

Continuer la lecture de Devenir une étoile (3/4) 

Devenir une étoile (2/4)

Dans un précédent article, l’équipe de rédaction de Body Langage, votre boutique d’articles de danse, souhaitait vous faire découvrir l’évolution de la carrière d’un danseur au sein du ballet de l’Opéra de Paris. Nous avions remarqué que cette institution vieille de trois siècles dispose d’une hiérarchie pour l’évolution des danseurs classiques. Vous pouvez retrouver la première partie en cliquant sur ce lien.

Photographie de la salle de spectacle de l'Opéra de Paris.
https://www.flickr.com/photos/hihaa/

Continuer la lecture de Devenir une étoile (2/4) 

Devenir une étoile (1/4)

Dans cette petite chronique en plusieurs parties, Body Langage, votre spécialiste en article de danse, vous parlera d’étoiles. Cela n’aura rien à voir avec un cours d’astronomie. Néanmoins, ces étoiles non filantes et pourtant tout aussi brillantes se distinguent par une remarquable technique de danse classique. Leurs interprétations dans les ballets font vibrer le cœur des gens et vont même jusqu’à transcender la musique. Devenir étoile est un parcours solitaire parfois semé d’embuches où il faut sans cesse redoubler d’efforts. Mais cette épreuve reste cependant le rêve ultime de tous les danseurs professionnels.

Tableau de peinture d'une danseuse en tenue blanche sur fond bleu, blanc, rouge.
https://www.flickr.com/photos/97198882@N06/

Continuer la lecture de Devenir une étoile (1/4) 

Coppélia sur la scène niçoise

Le bel opéra de Nice nous fait l’honneur, cette année, de présenter le fameux ballet Coppélia d’Arthur Saint-Léon, au mois de décembre. Pièce représentative de ce qu’est la danse classique du XIXe, Coppélia ravit depuis plus d’un siècle les petits et les grands passionnés par la dextérité, la grâce, l’exploit et la synchronisation des danseurs de ballet. Peu importe sa tenue de danse, en justaucorps ou en costume, sur pointes ou demi-pointes, une danseuse classique s’exprime avec tant d’adresse, tant de dignité, et tant de poésie, qu’on en oublierait la performance athlétique qu’elle doit endurer lors de ces représentations.

Tutu de ballet en vitrine

https://www.flickr.com/photos/108200504@N02/ Continuer la lecture de Coppélia sur la scène niçoise 

Un ballet romantique… 2/2

Précédemment sur Body Langage, spécialiste des tenues de danse, nous vous annoncions la représentation du ballet romantique de Roméo et Juliette qui a eu lieu ce dimanche 19 avril aux Ballets de Monte-Carlo. Aujourd’hui, il est temps de revenir sur cette prestation.

Jean-Christophe Maillot peut être fier de lui et de ses danseurs. Amateurs de ballet ou novices du genre, ce dimanche le Roméo et Juliette dansant a conquis l’ensemble de la salle. Nous avons pu découvrir Roméo et Juliette inexorablement guidés par leur amour et leur impatience de s’unir qui les mènent à leur perte, mais également un Frère Laurent irrationnel plus vrai que nature et des familles prêtes à se déchirer sur scène

Troupe des Ballets de Monte-Carlo
Descos

Continuer la lecture de Un ballet romantique… 2/2