Baisse de tonus : direction le bain nordique -2

Dans le précédent article du blog de Body Langage, on vous parlait du bain nordique. Vous vous souvenez ? C’est l’alternance du chaud et du froid. Notez que ceci n’est pas une nouvelle mode. On le pratique – au moins le bain public et le sauna – depuis plusieurs millénaires en Finlande, par exemple. Dans les pays nordiques, l’accès y est plus facile puisqu’après s’être réchauffé dans un sauna, on a qu’à se glisser dans un des nombreux lacs à proximité. D’ailleurs, là-bas, on ne considère pas ça comme un luxe, mais plutôt comme une nécessité. Alors pas de honte à avoir. Hop, dans l’eau !

Le lagon bleu, en Islande.
https://pixabay.com/fr/users/Unsplash-242387/

Bien entendu, on pense à votre bien-être à tous, et particulièrement à celui de nos sportifs en chaussons de danse en écrivant ces lignes. Pour continuer de batifoler en demi-pointes, autant être en forme.

Notez que la balnéothérapie, de manière générale, était déjà très prisée des Grecs et des Romains durant l’Antiquité. Ces derniers avaient bien cerné les bienfaits physiques et mentaux qu’on peut en tirer.

Bain nordique : quels bienfaits ?

Le principe de la thermothérapie, c’est de faire subir des variations de température au corps. On le met en hyperthermie, en hypothermie puis au repos.

  • Lorsque la température du corps grimpe, les vaisseaux sanguins ainsi que les pores de la peau se dilatent, les muscles se décontractent, le cœur accélère sa cadence et le corps transpire.
  • Le froid, quant à lui, resserre les pores après que les toxines s’en soient échappées, et engendre la rétractation des vaisseaux, donc une meilleure circulation du sang.
  • Le repos de l’organisme après le fameux rituel permet au corps d’enregistrer ce coup de boost.

Pratiqué une à deux fois par semaine, le bain nordique a un réel effet positif sur le nettoyage et l’élasticité de la peau, le relâchement des tensions musculaires ainsi que sur la fatigue mentale.

Les spécialistes ne déconseillent ce soin qu’aux femmes enceintes et aux personnes souffrant d’hypertension, de diabète ou de soucis cardiaques. À ceux qui ont eu la chance de profiter d’un bain nordique, venez donc nous en parler sur Facebook !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam